Des informations sur le prêt hypothécaire

En raison des nombreux avantages qui y sont rattachés, autant pour l’emprunteur que pour le prêteur, le prêt hypothécaire est très apprécié. Il est même devenu, pour de nombreux propriétaires, l’option la plus évidente pour obtenir un prêt important, dans des délais relativement courts, et financer n’importe quel projet. Avec autant de facilités, le prêt hypothécaire répond à un certain nombre de règles qu’il convient de connaître pour réussir sa procédure de prêt. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur ce type de prêt.

Quel type de bien mettre en hypothèque ?

Le bien immobilier, sujet à une hypothèque, peut être un local à usage d’habitation si l’emprunteur est un particulier ou un local à usage de commerce ou de bureaux s’il s’agit d’un professionnel.

Des informations sur le prêt hypothécaire

De même, un bien ne peut être hypothéqué que si sa valeur est supérieure ou égale au montant du prêt. Autrement dit, la valeur du bien doit pouvoir couvrir le montant du prêt. Le but étant que l’organisme de prêt puisse récupérer les fonds prêtés en cas de défaut de paiement de votre part.

C’est la raison pour laquelle une évaluation de la valeur du bien est faite avant l’octroi du prêt. Ensuite, l’hypothèque est contractée par un acte notarié et inscrit au fichier national des hypothèques du service de la publicité foncière.

En cas de défaut de paiement, la banque est alors en droit de procéder à la saisie du bien et à sa revente aux enchères dans le but de solder le crédit. Cependant, cela ne fonctionne pas de la même manière pour tous les types de prêts hypothécaires.

Quels sont les différents types de prêts hypothécaires ?

La principale caractéristique du prêt hypothécaire est l’utilisation d’une partie de votre patrimoine, notamment votre patrimoine immobilier, pour garantir ledit prêt. Si c’est ainsi que fonctionnent tous les prêts hypothécaires, une différence majeure subsiste, cependant, en ce qui concerne la levée du prêt. C’est ce qui différencie un prêt hypothécaire classique d’un prêt viager hypothécaire.

Le prêt hypothécaire classique

C’est celui que peut contracter tout propriétaire d’un bien immobilier qui souhaite garantir son prêt avec sa propriété. Il peut s’agir aussi bien d’un particulier que d’un professionnel. L’hypothèque est alors levée lorsque le prêt est remboursé par l’emprunteur lui-même, généralement de façon automatique 1 an après le paiement de la dernière échéance. Sachez en bien plus sur ce sujet en cliquant ici.

Le prêt viager hypothécaire

Trois différences majeures caractérisent le prêt viager hypothécaire du prêt viager classique : le profil de l’emprunteur, la qualification du prêt et la procédure de levée d’hypothèque. En effet, ce type de prêt est exclusivement réservé aux séniors de plus de 65 ans. Le prêt fonctionne ici plutôt comme un capital-décès ou une rente viagère. À ce titre, les fonds servent plutôt à financer un séjour en maison de retraite ou une optimisation du domicile pour faciliter l’existence du sénior. Le prêt n’est alors dû par les héritiers qu’au décès de l’emprunteur. Lesdits héritiers peuvent décider de le rembourser et de garder le bien.  En cas de défaut de remboursement, la banque sera en droit de vendre aux enchères le bien.

Autant pour un prêt hypothécaire classique que pour un prêt viager hypothécaire, il est possible de négocier les meilleurs termes pour votre prêt hypothécaire en recourant aux services d’un courtier en prêt hypothécaire.